Président de la République

Horaire de travail

Ambassade du Tchad à Alger

dimanche au jeudi

9h00 à 15h 00

Consulat du Tchad à Tunis

lundi au vendredi

8h30 à 16h30

Bio-express de SEM Baharadine Haroun Brahim

BIO EXPRESS

DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BAHARADINE HAROUN BRAHIM

En prenant les fonctions d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Tchad auprès de République Algérienne Populaire et Démocratique et de la République de Tunisie à Alger, Son Excellence Monsieur Baharadine Haroun Brahim renoue d’une certaine façon avec le milieu de ses études d’Ingénieur de télécommunications à l’Université d’Oran.

L’Ambassadeur du Tchad en Algérie et en Tunisie a eu un parcours autant intense que diversifié dans la vie publique de son pays, le Tchad.

Déjà, en 1990, c’est l’histoire de son pays qui l’appelle de ses études en Algérie au maquis de Bamina, auprès de l’actuel Président Idriss Deby Itno, lequel avec d’autres compagnons fonderont le Mouvement Patriotique du Salut, qui renverse au terme des combats acharnés, mais dont l’issue sera assez rapide,  la dictature de Hissein Habré, le 1er décembre 1990, date du début de l’expérience démocratique qui se poursuit, à ce jour,  au Tchad.

A la prise du pouvoir par le MPS, l’ancien étudiant en télécommunications, fera un temps carrière dans l’armée, notamment comme Chef de Service de l’Intendance Militaire, dans le cadre duquel, il obtiendra le grade de Colonel. Pas pour longtemps. Car si les impératifs de l’histoire nationale l’ont un temps décidé à faire le choix du métier des armes, il fera assez rapidement son retour aux télécommunications, domaine dans lequel il perfectionnera les études commencées en Algérie par d’autres formations spécialisées au Québec, en France, en Tunisie et au Cameroun. Dans le secteur des postes et des télécommunications, il occupera plusieurs postes de direction, notamment celles de Directeur de Production de la SOTEL et de Directeur de l’Office Tchadien de Régulation des Télécommunications. Le couronnement de cette carrière dans les télécommunications sera l’attribution à SEM Baharadine Haroun Brahim, du portefeuille du Ministère des Postes et des Télécommunications, en 2003, poste qu’il quittera, un an après, pour s’occuper du Ministère de la Jeunesse, Culture et Sports de 2004 à 2005.

C’est en 2006, qu’il fait ses débuts dans la diplomatie en qualité d’Ambassadeur Itinérant et membre de la délégation tchadienne à la Médiation de l’Union Africaine dans le règlement de la crise du Darfour Soudanais, de 2006 à 2007.

Cette carrière diplomatique, il la poursuivra, en tant qu’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Tchad auprès de la République du Soudan. Si au début de cette mission d’Ambassadeur, le contexte dans lequel commence elle débute est caractérisé par un climat assez tendu entre le Tchad et le Soudan du fait des interférences des rébellions actives entre les deux pays, sa fin se conclura par le retour de la paix et de la concorde retrouvée grâce à la réconciliation scellée entre leurs Excellence Omar Hassan El Béchir du Soudan et Idriss Deby Itno du Tchad.

En 2011, SEM Baharadine Haroun Brahim fait un bref retour dans le secteur des télécommunications comme Directeur de l’OTRT (Office Tchadien des Régulations des Télécommunications du Tchad), avant de prendre la présidence d’une structure de développement locale financée sur les revenus du pétrole, le Comité Provisoire de Gestion des Revenus Pétroliers affectés à la Région du Logone Oriental. Il avait, dans ce cadre, la mission de jeter les bases du développement local de la Région du Logone Oriental à travers la mise en œuvre des actions permettant dans un premier temps une lutte efficace contre la pauvreté et par la suite la création des conditions favorables à l’enclenchement d’un développement durable de la région. En un peu plus d’un an de la conduite du Comité, les résultats probants parlent pour lui et à son départ, le 29 mars 2014, les témoignages rendus en hommage à son action, viendront de toutes les couches sociales, avec lesquelles, il a, pour certaines personnes, partagé le quotidien.

Avant sa nomination au poste d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire auprès de la République Algérienne Populaire et Démocratique et de la République Tunisienne, SEM Baharadine Haroun Brahim assurait les fonctions de Conseiller à la Présidence de la République du Tchad, poste qu’il avait déjà occupé par le passé.

Baharadine Haroun Brahim, l’ancien étudiant en télécommunications en Algérie, devenu par la force des choses, un temps maquisard, avant l’exercice des responsabilités de direction dans le domaine des télécoms, qui  a aussi dirigé des départements ministériels et une agence régionale de développement, est, pour ainsi dire un homme d’action. Une action qu’il fonde et mène sur des objectifs clairement définis pour ses collaborateurs dont il estime que l’engagement ne peut être obtenu que par un crédit franc de confiance,  le dialogue et la compréhension, pour réaliser, le travail bien fait, pour lequel il a le plus grand attachement. Ces qualités, SEM Baharadine Haroun Brahim, en aura grand besoin dans sa mission de développement de la coopération entre le Tchad qu’il représente désormais auprès de la République Algérienne Populaire et Démocratique et la République de Tunisie.

Musulman pratiquant et originaire du Nord-Est du Tchad, nomade et éleveur,  Monsieur Baharadine Haroun Brahim, citoyen du Tchad, qui travaille au renforcement du ciment de l’unité dans la diversité de ses religions, cultures et traditions, n’en reste pas moins très ouvert aux autres cultures et us dans ses relations professionnelles comme personnelles.

Monsieur Baharadine Haroun Brahim est marié et père de famille nombreuse.

Ambassade du Tchad à Alger

Cité DNC Villa n°18,
Chemin Ahmed KARA – Hydra – Alger,
 BP 67 El Mouradia - Alger

Tel: +213 02154 7291 Fax: +213 02154 7293

Consulat du Tchad à Tunis

Résidence Raoudha Bureau N° 211,
Zone B- Rue Lac Windermère- 1035 Les Berges du Lac Tunis (Tunisie)

Tél : +216 71 860 111 Fax +216 861 903

Haut de page

Haut de page